lundi 19 juin 2017

Une tasse de thé et un livre #92 >> En voiture, Simone ! d'Aurélie VALOGNES

EN VOITURE, SIMONE ! d'Aurélie VALOGNES
(Le Livre de Poche)

MON RÉSUMÉ

C'est Noël en Bretagne! Jacques et Martine reçoivent leurs trois fils pour le repas du réveillon. Ils sont accompagnés de leurs femmes ou conjointes qu'on aimerait détester.
Branle-bas de combat dans la cuisine quant aux régimes alimentaires de celles-ci, quand on se rend compte que celle qui ne devait pas venir daigne les gratifier de sa présence.
Entre gentilles rancœurs et pics adoucis par des traits d'humour, il y a de l'ambiance lors de ce repas.
Mais cela pèse Martine. Le comportement égocentrique et parfois désagréable de son époux la pousse à croire que cela va l'éloigner de ses enfants et petits-enfants, elle qui s'évertue pourtant à arrondir les angles pour satisfaire tout le monde.
Martine, le personnage central de cette histoire, de cette famille va se plier en quatre, huit voire même plus pour redorer le blason de cette Famille, pour que tout le monde puisse s'entendre et s'épanouir. Baisser sa garde, prendre sur soi, dire ce que l'on pense sans être agressif, voilà les objectifs pour Martine!

MON AVIS

Chère Aurélie Valognes,

J'avais tout simplement été enchantée par votre premier bébé : Mémé dans les orties. Je partais donc fort confiante quant à cette seconde aventure que nous allions passer ensemble. Et, en plus, je savais déjà qu'elle serait de courte durée : votre premier roman, je l'avais lu d'une traite tellement votre écriture est fluide, belle et drôle. J'étais persuadée que j'allais vous retrouver dans cet esprit et avec un second roman de qualité... Evidemment, ce fut le cas!

J'ai adoré détester Jacques en me mettant à la place d'une de ses belle-filles. Je l'aurais haï avec ses pics, ses méchancetés gratuites, son égoïsme et son intérêt bien trop limité à ses petits enfants. Vous en avez fait un personnage exécrable mais qui sait se remettre en cause et qui, le temps passant vite, vieillit et ne veut pas admettre son côté dépassé...
Martine est bonne et gentille. Elle veut prendre soin de tout le monde sauf d'elle ce qui lui vaut quelques soucis de santé.
Les enfants.... Les garçons.... J'ai parfois eu l'impression de voir mes frères : eux deux, à jouer, à déléguer et à en oublier finalement qu'on est tous ensemble et que leurs jeux, ils les retrouveront après le repas...! Finalement, vous m'avez rassurée, je me dis désormais que ce n'est pas que dans ma famille qu'il y en a des comme ça ;-)

Quant à l'histoire, le fond et la forme. Parlons-en! J'aime beaucoup la manière dont vous construisez vos romans : des chapitres courts, drôles, sensibles et bien construits qui amènent le lecteur à l'essentiel (d'où la petite épaisseur de ce roman!) sans passer par des descriptions tortueuses de sentiments et de paysages qui nous importent si peu dans cette histoire.

La conclusion de l'histoire ne m'a pas surprise (en même temps, ce n'est pas un thriller que j'avais dans les mains ^^) et est pleine de bons sentiments. Rien de bien inédit mais ce n'est pas grave. Je voulais passer un bon moment, sourire (voire rire) pendant ma lecture, c'est chose accomplie et je vous en remercie encore.

Merci de m'avoir lue jusqu'au bout,

Books & Tea

Cette lecture m'a permis de valider l'item n°35 du Défi lecture 2017 : Un livre auquel je me fie à la couverture.

4 commentaires:

  1. Pourquoi pas si j'ai l'occasion mais ça n'est pas une priorité malgré ton avis ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois que tu auras craqué, tu verras, tu auras envie de lire les autres :) :) :)

      Supprimer
  2. Mémé dans les orties m'avait déçue. Je m'explique ! L'engouement était tel que je m'attendais à vraiment avoir mal aux zygomatiques. C'était certes une lecture sympathique mais qui ne m'avait pas fait sauter au plafond. Mais si j'ai l'occasion, je n'hésiterai pas à lire celui-ci grâce à ta chronique.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  3. J'avais beaucoup aimé son roman Nos adorables belles-filles et j'ai dans ma pile à lire Mémé dans les orties, donc forcément je pense que je lirai celui-ci ensuite ;-)

    RépondreSupprimer

On joue aux chaises musicales ?